dd_hammettQuel programme nous propose Thiéfaine dans ce vers !

Hammett est le père du polar. Une fois l’évidence de journal télévisée énoncée, encore faudrait-il se pencher sur la question. Ce ne fut pas mon cas, de lui j’ai lu deux romans, et c’est en feuilletant la revue (chaudement, gentiment et astucieusement conseillée) « temps noir » que je me suis aperçu de mon manque crasse de culture.

Alors, à seule fin de vous réserver un été différent, un été en dehors du sable qui colle à l’écharpe, je vais vous proposer une lecture de l’intégrale des nouvelles du maître parue chez Omnibus. De quoi découvrir de quoi il retourne, faire un tour rapide et non exhaustif du propriétaire, se donner envie d’en savoir plus, se frotter au maître incontesté du genre et avoir une excuse pour ne pas aller nous baigner (en plus de l’écharpe).

comme d’ordinaire, c’est trop rapide, trop subjectif, cela manque de connaissances et de finesse, sans compter que cela donnera envie aux amateurs de me trouer de leur 6.35, mais tel est le challenge estival.

Il est possible que l’ordre de lecture soit un peu mouvementé et que, comme souvent, une nouvelle manque le rendez-vous, mais on devrait parvenir à un tout… cohérent non, mais à un tout.

Publicités