neurons-synapseUn an plus tard, comme le temps passe à tenter d’être toujours les mêmes et à nous vouloir différents, il est temps de continuer notre apnée (sans reprendre d’oxygène, c’est pour les faibles l’oxygène) dans le monde merveilleux et pas du tout paranoïaque de Egan.

Deuxième recueil (des trois publiés à ce jour) Radieux propose moins de textes (une dizaine contre presque une vingtaine dans Axiomatique), un recueil plus variés (les styles sont plus marqués, non moins marquant) dont les possibilités nous font toucher des synapses nos peurs, nos envies autant que notre inculture. A compter de demain, donc, le même petit calendrier journalier que l’année passée vous attends pour le meilleur et pour… le moins meilleur.

Publicités