Mots-clefs

,

axiomatique

 

Le P’tit Mignon : Désir d’enfant, l’appel de la nature comme diraient certains, le moyen socratique de devenir immortel, mais également une pulsion hormonale possédant un « on ne sait quoi » de saugrenue. Si tout était si simple, si évident comment et pourquoi nous acharnerions-nous à ne pas faire mourir des Tamagochi ? Le récit prélève ce désir de la sphère du réel afin de lui donner vie, joli parallèle qui prend corps (on le devine : grâce à la science) en dehors de tout contexte amoureux ou sentimental et bel est bien dans une pure réalisation. Ce qui en résulte, on s’en doute, c’est de l’égoïsme, tel un joueur accroc à une simulation de vie trop puissante, ou à un mmorpg, le personnage se coupe peu à peu du monde pour « vivre » de plus en plus intensément son désir. Un désir de vie, de partage, de communion, d’oubli se soit, d’empathie au jour le jour, de communication, d’amour… qui se brise au moment de sa réalisation. Une version plus moderne du « méfies toi de ce que tu souhaites cela pourrait bien se réaliser », en plus effrayante

Publicités