Mots-clefs

,

axiomatique

 

          La marche : Egan semble apprécier l’idée des implants neuronaux. L’ombre de K.Dick plane non loin de là, candide et cruelle. On pense, sur un mode plus dur, à la leçon chinoise visant à apprendre à pêcher à un homme dans le besoin plutôt que de lui offrir un poisson. Au-delà de l’aspect pratique et logique (Descartes et son bon sens auraient été ravis de connaître cette fable à n’en pas douter) de la morale, il convient ici de s’attarder sur l’altérité vécue qu’elle contient. En effet, aider l’autre ce n’est pas uniquement en faire le destinataire d’un savoir, d’être le vecteur d’une habilité ou d’une compétence vide de sens, pour que la transmission est un sens il faut qu’elle soit utile. Utile en fonction des besoins de l’un, du temps de l’autre, de critères partagés. Pour transmettre ce que nous savons il faut accepter de perdre un bout de nous, de devenir un bout de l’autre, de partager son fardeau, ne serait-ce qu’un court moment. Sinon quoi ? Il suffit d’acheter un pain au chocolat cher, d’être rassasié au bout d’une bouchée et de le laisse traîner là, carcasse exsudant le beurre, sur un rebord poubelle afin d’en « faire profiter les sdf » et tout irait bien. Aider l’autre c’est être l’autre. Etre l’autre c’est cesser d’être nous.

Publicités